Dans votre environnement, les champs électromagnétiques, dits CEM, sont omniprésents et se multiplient de plus en plus. Ceux-ci sont produits par l’ensemble des équipements qui nous entourent : les lignes et les appareils électriques comme la télévision, les téléphones portables ou encore la WIFI. Ces rayonnements sont à l’origine de troubles plus ou moins importants pour la santé : maux de têtes, fatigue, troubles de la concentration, insomnies mais aussi augmentation des risques de cancer. Pour vous protéger de ces radiations nocives et remédier à ce problème, optez pour l’électricité biotique !

DESIGNITY toujours à l’affut des dernières tendances, a décidé de vous présenter ce concept, qui reste encore méconnu.

Qu’est ce que l’électricité biotique ?

L’électricité biotique, aussi appelée bio électricité, regroupe l’ensemble des systèmes mis au point pour lutter contre la pollution électromagnétique. Elle permet de limiter au maximum les champs électriques et magnétiques générés par l’ensemble des équipements présents dans notre foyer.

Les visuels ci-dessous illustrent parfaitement l’utilité de l’électricité biotique.
L’électricité biotique nécessite une réorganisation de la maison : remplacement ou suppression des lumières, éloignement des appareils électriques au niveau des lieux de repos,… Ces changements limiteront les rayonnements électriques afin de vous protéger et de vivre plus sainement.

Quelques mesures contre la pollution électromagnétique

Des gestes simples permettent de limiter les radiations dans votre habitation, qu’elle soit neuve ou en rénovation :

- Limiter les équipements qui génèrent des CEM excessifs : fours à micro-ondes, plafonniers à lampes halogènes, tables à  induction…

- Éloigner les appareils des lieux de repos, de séjour et de travail en respectant les distances de sécurité entre les habitants et les sources de CEM.

- Débrancher les équipements inutilisés.

- Ne pas laisser des rallonges sur votre plancher en bois, placer des câbles derrière les plinthes,… Le bois étant un amplificateur des rayonnements électriques.

Les solutions à adopter pour avoir une électricité biotique

Avant d’effectuer des travaux ou de rénover votre maison en utilisant l’électricité biotique, il est important de réaliser un diagnostic préalable.

 

Ce diagnostic est nécessaire car chaque maison possède une installation bioélectrique différente. En effet, il existe diverses solutions en fonction de la nature des matériaux et du niveau de protection que les habitants exigent. Certaines pièces nécessitent une vigilance supplémentaire comme la chambre par exemple.

En fonction de cet examen, vous pouvez choisir les solutions les plus adaptées  pour vous préserver des champs électromagnétiques.

 

Nous allons vous présenter les deux solutions les plus proposées lors de l’installation d’un système biotique :

- Les interrupteurs automatiques de champ (IAC)

Ces interrupteurs coupent automatiquement les circuits électriques qui ne consomment pas et annulent le champ électrique généré par ceux-ci. Lorsque l’appareil est réactivé, l’IAC remet en service le circuit. Ainsi, il ne faut pas installer un IAC sur des appareils qui nécessitent d’être alimentés en permanence.

 

- Les fils blindés

Les fils blindés vous protègent du champ électrique et réduisent le champ magnétique pour vous apporter une protection supplémentaire.

 

 

En fonction du diagnostic, vous pouvez aussi opter pour d’autres solutions comme les câbles blindés, les gaines blindées ou encore la prise de terre.

L’électricité biotique est un système à ne pas négliger pour vous protéger des rayonnements électromagnétiques. Pensez donc à réaliser un diagnostic de votre maison !

 

Cet article vous est proposé par DESIGNITY, portes blindées et portes intérieures d’exception.

 

 Sources :

http://www.maison-deco.com

http://www.materiauxbioconstruction.com

http://s.brondino.free.fr

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>