La porte blindée est un dispositif de sécurité qui peut être installé dans différents endroits : à l’entrée d’un appartement, d’une cave ou encore d’un garage.

Bien que les cambrioleurs ne passent pas toujours par la porte d’entrée pour réaliser leurs méfaits, elle reste leur cible principale, il est donc très important d’installer une porte blindée car elle aura un effet dissuasif vis-à-vis des personnes mal intentionnées.

La différence entre le bloc porte blindé et le blindage de porte

Pour blinder une porte, deux options se présentent : le bloc porte blindé et le blindage de porte.

Le bloc porte blindé est un ensemble comportant une porte et un bâti tous deux intégralement en acier. Pour l’installer, il est nécessaire de remplacer entièrement la porte et le bâti.

L’installation d’un bloc porte blindé implique certains dégâts sur l’aspect esthétique de l’entrée, en particulier lorsque l’ancien bâti est démonté : peinture, enduit, papier peint, etc. Souvent, les reprises de plâtre et d’enduit sont incluses dans le devis, mais le reste des réparations est à la charge du propriétaire ou du locataire.

Dans le cas où vous achetez dans le neuf, le mieux est de prévoir une porte blindée au moment où vous préparez le plan de votre futur logement. Vous pouvez pour cela appeler un serrurier professionnel qui se rendra chez vous pour prendre des mesures exactes, analyser la configuration des lieux et vous conseiller pour concrétiser votre projet.

Le blindage de porte, quant à lui, consiste à garder la porte existante et à lui fixer une plaque de tôle afin de la renforcer. Cette solution est assez peu fréquente pour les logements individuels. Elle peut néanmoins être envisagée si vous avez une très belle porte en bois et que vous désirez en garder l’aspect extérieur, ou encore si votre logement est soumis à un règlement spécifique.

Cette méthode de blindage a pour avantage qu’elle ne touche pas à la maçonnerie.

Les critères pour choisir une porte d’entrée blindée

Pour bien choisir une porte blindée, plusieurs critères sont à prendre en compte :

La certification de la porte

Un bloc-porte blindé peut être certifié comme il peut ne pas l’être. Un organisme nommé CNPP (Centre National de Prévention et de Protection) se charge de tester les différents modèles des fabricants et accorde selon les tests la norme BP1 à BP3.

Plusieurs éléments sont pris en compte dans ces tests : la serrure, la qualité de l’acier, les gonds, la résistance à l’arrachage, etc. Si la serrure est le seul élément certifié, le bloc-porte ne sera pas certifié.

Avant d’opter pour une porte blindée, il convient de regarder la norme minimale imposée par votre assurance habitation pour que vous soyez sûrs d’être couverts en cas de sinistre.

La serrure multipoints

Pour qu’une porte blindée soit efficace, elle doit être équipée d’une serrure de sécurité qui possède plusieurs points de verrouillage. Le mieux est de choisir une serrure certifiée qui est à la norme A2P (de 1 à 3 étoiles). Cette certification prouve que la serrure offre une certaine résistance face à une tentative d’effraction. Plus le nombre d’étoiles suivant la mention A2P est important, plus la serrure résistera longtemps.

Autres critères

On distingue plusieurs autres critères permettant de respecter les règles de construction en vigueur :

- l’isolation phonique et thermique de la porte

- la résistance face à la propagation d’incendie

- l’étanchéité à l’air, l’eau et le vent

- le côté extérieur de la porte blindée ne doit pas subir de corrosion à cause des intempéries

L’aspect esthétique de la porte blindée

Il existe sur le marché de nombreux styles de portes blindées du point de vue esthétique, ce qui donne la possibilité de choisir la porte blindée selon la façade.

Les possibilités d’habillage sont variées : porte en bois traditionnelle, porte ultra-contemporaine, porte vitrée, etc. Il est également possible de choisir une porte de couleur différente à l’intérieur et à l’extérieur.

Si vous habitez dans un lotissement ou dans un secteur protégé, n’oubliez pas de contacter la mairie ou la copropriété : il est possible qu’ils vous imposent des couleurs ou matériaux spécifiques pour la façade, les fenêtres, les portes, etc.

 

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>